Un petit joint au travail ?

À compter du 17 octobre, le cannabis sera légal pour les 18 ans et plus

 

Des employés pourront donc – légalement – fumer un petit un joint à l’extérieur durant leur pause. D’autres pourront partager – légalement – un brownie à la marijuana avec leurs collègues de travail.

En tant qu’employeur, quelles mesures pourrez-vous prendre face à un employé que vous soupçonnez d’être sous l’effet du cannabis ?

Que l’on se le dise, ce changement dans le paysage législatif canadien aura un impact dans les milieux de travail, ce qui n’est pas sans susciter une foule de questions au sein des organisations. Les experts s’entendent, les réponses viendront principalement de la politique de santé et sécurité au travail que votre entreprise aura établie.

La politique devrait, entre autres, énoncer les règles applicables en ce qui concerne la consommation et la possession de cannabis dans votre entreprise. Les attentes de l’entreprise doivent être claires et les employés doivent savoir à quoi s’en tenir.

Avez-vous pensé à adopter une politique de santé et sécurité pour votre entreprise?

Il faut savoir que la Loi encadrant le cannabis précise qu’un employeur peut, en vertu de son droit de gérance, encadrer l’usage de cannabis, voire l’interdire complètement.  Pour y voir plus clair, vous pouvez consulter la loi sur l’encadrement du cannabis.

 

En cas de stress causé par une surcharge de travail, vous pourrez griller un petit joint – légalement – ou encore appelez entremetteuse qui vous proposera un pigiste pour vous déstresser !

Appelez-nous au 514 669-2921


Aimeriez-vous discuter de ce sujet avec nous ?
Contactez-nous !